Ce défenseur international est célèbre pour avoir été en quatre temps un acteur central de la finale de la Coupe du monde de football 2006 le 9 juillet à Berlin, face à la France. A la 7e minute du match, il est l’auteur de la faute sur Florent Malouda qui provoque le penalty transformé d’une panenka par Zinédine Zidane. Toujours en première mi-temps, à la 19e minuite, il marque de la tête le but de l’égalisation à 1-1. En prolongations, au bout de 110 minutes, il agresse verbalement Zidane avant que ce dernier lui réponde par un coup de tête au torse. Le meneur de jeu français est alors expulsé du match par un carton rouge. Lors de la séance de tirs au but, il est un des tireurs qui réussit à marquer pour offrir à l’Italie son quatrième titre mondial.