Beaucoup de secteurs souffrent de la crise du coronavirus, mais ce n’est pas le cas d’Amazon. Depuis le confinement, la demande pour le service d’achat en ligne a augmenté. Si bien que l’entreprise enregistre des ventes en 2020 dépassant déjà 75 milliards de dollars. Pour son PDG, Jeff Bezos, les affaires se portent donc très bien.