Après Facebook, Google annonce mettre Google Meet, son service de réunions vidéos, à disposition du grand public pour tenter de contrer la popularité de Zoom. Ces réunions vidéos pourront aller jusqu’à 100 personnes via Google Meet et ce pour n’importe quelle durée. Avec le confinement, la demande de réunions vidéos via internet a explosé. Les utilisateurs de l’application Zoom ont fortement augmenté depuis le début de l’année. Le télétravail est devenu la norme, les réunions familiales ou amicales sont fréquentes et les cours à distance ont parfois été utilisés par vidéo depuis le début de la pandémie de Coronavirus.